Pour venir à une de mes sorties

Jusqu’à présent, j’étais sur le site On Va Sortir que je veux quitter au profit du site Toutes mes Sorties. C’est sur ce site que vous pourrez vous inscrire à une de mes sorties.

Sur OVS, la page est longue à charger à cause de la pub. Y’a pas de pub sur Toutes mes sorties

Sur OVS la page est difficile à lire car y’a des pubs de partout. Y’a pas de pub sur Toutes mes sorties

Sur OVS une fois que le texte est chargé et que tu penses que c’est enfin OK, tu cliques et hop, y’avait encore une pub à charger qui décale le texte et tu cliques sur la pub. Y’a pas de pub sur Toutes mes sorties

Sur OVS, faut payer pour envoyer un message à quelqu’un. C’est gratos sur Toutes mes Sorties

Sur OVS, il n’est pas possible de donner des coordonnées cliquables pour donner un lieu de rendez-vous avec des coordonnées GPS. Sur Toutes mes sorties, c’est possible.

Sur OVS, y’a de moins en moins de sorties sur le 05. Sur Toutes mes sorties, y’en a pas beaucoup mais ça démarre à peine.

Sur OVS, le 04, c’est de la merde, on n’existe pas et on doit s’inscrire sur OVS 05, OVS 13, OVS 84 ou OVS83. Sur Toutes mes sorties, y’a un groupe Digne les Bains pour le département 04.

Sur OVS, c’est cloisonné et on ne voit que les sorties de son département. Sur Toutes mes sorties, tu vois les sorties que tu veux voir (si tu pars en vacance en Normandie (quelle idée !), tu peux voir les sorties normandes.

Mon Profil sur Toutes mes sortie : https://www.toutes-mes-sorties.com/profil-YvesProvence

Article mis en avant

04 – CHATEAUNEUF VAL ST DONAT – RANDOCOOL – LE LAVOIR, LE MOULIN ET L’ERMITAGE DE SAINT DONAT DU VAL – 27 FÉVRIER 2021

04 – CHATEAUNEUF VAL ST DONAT
RANDOCOOL
LE LAVOIR, LE MOULIN ET L’ERMITAGE DE SAINT DONAT DU VAL
27 FÉVRIER 2021

Le déroulement :

Nous nous garerons en bordure de la route D801, 600 m avant l’entrée du village de Châteauneuf Val St Donat.

Nous commencerons par aller voir le magnifique lavoir de Plaidieu. Nous passerons ensuite par Cour Neuve, les Carquois pour gagner le Moulin des Rêves. Une construction édifiée pour un domicile mais dans le style des moulins à vents d’antan.

Nous nous attaquerons alors aux contreforts de la colline de la Louvière pour gagner le joyeu de la journée, la chapelle enterrée de Saint Donat dont la documentation extrêmement complète est disponible ici :
http://www.chroniques-souterraines.fr/dossiers/Sites_Rupestres/04_Alpes_de_Hte_Provence/4stdonat.pdf
Nous remonterons vers la Louvière vers la Belle Étoile, le GR 653D et la Voie Royale.

Nous suivrons ce chemin vers le village de Châteauneuf Val St Donat mais le quitterons pour regagner les voitures.

La carte :

Récupération de la trace GPS de la sortie

On peut la récupérer depuis le site RouteYou

Estimations :

  • Distance : 11 km
  • Altitude minimum : 516 m
  • Altitude maximum : 622 m
  • Dénivelé : 268
  • Géocaches : 3 et une à proximité!
  • Indice de difficulté : IB P39 HKG (voir le détail ici)

Le géocaching :

Le géocaching est une activité de loisir pour laquelle, à partir de coordonnées et d’indices, il faut trouver des boites cachées. C’est une chasse au trésors des temps modernes.

A lire :

  • Les enfants et les adolescents pourront participer à cette sortie et à la chasse aux géocaches sous réserve qu’ils soient aptes à parcourir toute la randonnée. Ils ne seront pas sous l’autorité du groupe mais sous l’autorité exclusive de leur parent(s) accompagnateur(s)
  • Pour être à l’heure au lieu de rendez-vous, on regarde attentivement l’itinéraire à suivre pour venir en anticipant les incidents de parcours (y compris les invasions d’aliens) car le groupe ne poireautera pas une demi-heure pour attendre les retardataires.
  • Je ne suis pas guide, ni accompagnateur professionnel, je ne représente pas une association, de ce fait, je décline toute responsabilité lors de cette sortie en cas de blessure, chute, …
  • On pense à prendre de l’eau (1,5 l minimum), la tenue adaptée aux conditions météorologiques de la sortie, un sac de randonnée, le pique-nique, un verre, bonne humeur indispensable
  • Appareil photo et jumelles conseillée
  • Les chemins de randonnées n’étant pas pour moi des pistes de stade mais un lieu de convivialité et de découverte de la nature, les haltes peuvent être nombreuses, surtout pour les photos et il est hors de question de courir pour arriver plus tôt à l’arriver.
  • Si certains pourraient trouver le rythme trop lent et auraient besoin d’aller un peu plus vite (par motivation sportive ou pour un rendez-vous) que ne le ferait le guide ou l’ensemble du groupe, je reste persuadé qu’ils trouveront sans peine, sur d’autres sorties, des athlètes à leur niveau.
  • Plus par conviction que par un âge avancé, je préfère ne pas courir mais savourer mes sorties et les relations conviviales avec des compagnons de chemins, de pistes, de sentiers pittoresques.
  • Nos amis à 4 pattes peuvent nous accompagner mais seront sous la responsabilité exclusive de leur maître qui doit signaler la présence de son compagnon dans un commentaire.

04 – Mallefougasse-Augès – RandoCool – La chapelle Ste Madeleine – 20 février 2021 – 422e

04 – MALLEFOUGASSE-AUGÈS
RANDOCOOL
LA CHAPELLE STE MADELEINE
20 FÉVRIER 2021

422e

Le résumé:

Le petit groupe de 6 randonneurs (règles covid oblige) se retrouve sur le parking du parc des sports de Mallefougasse-Augès par une très belle journée d’hivers pour une randonnée essentiellement sur des pistes dans la colline.

On démarre notre itinéraire par la scierie du village.

On continue en longeant la route en contrebas sur une piste.

Après la traversée de la route, on continue à l’écart des très rares voitures, sur autre une piste qui nous mène à la chapelle.

La chapelle Sainte-Madeleine, du XIIe siècle, monument historique, est construite en pierres de taille blanches. De construction austère, sa façade comporte cependant un très bel œil-de-bœuf en entonnoir.

Nous allons maintenant nous engager dans un sous-bois. Nous nous perdrons à peine le temps de voir un très bel arbre puis un abris de bus perdu au milieu des bois.

Là, nous allons attaquer le longue, très longue montée.
Les randonneurs vont râler après l’organisateur alors que la carte la mentionnait bien.
Fort heureusement, nous sommes bientôt à 300 m à vol d’oiseau du sommet où le gentil organisateur a prévu la pause du pique-nique et évite ainsi le lynchage qui pointait.
Une fois nos repas respectifs dévorés, le rhum bu, nous nous dépêchons de prendre nos sacs car l’une des randonneuse, toujours pressée après la pause repas veut déjà repartir.

Nous allons maintenant croiser plusieurs ruines dans des états variables (seulement le toit à terre, le toit et certains murs à terre, ou totalement reconstruite)

Bientôt nous arrivons au village que nous allons traverser, nous arrêtant ici et là pour quelques photos, avant de retrouver nos voitures.

Une fois le thé rituel de fin de randonnée partagé, nous nous séparons.

La carte :

La carte de notre itinéraire

Les photos :

Données techniques :

  • Distance : 11,7 km
  • Altitude minimum : 641 m
  • Altitude maximum : 898 m
  • Dénivelé : 309 m
  • Géocaches : 1

Le géocaching :

Le géocaching est une activité de loisir pour laquelle, à partir de coordonnées et d’indices, il faut trouver des boites cachées. C’est une chasse au trésors des temps modernes.

La trace à télécharger:

L’analyse de la randonnée par IBP Index

  • Difficulté du parcours : 44 HKG
  • Pourcentage de montée : 6,84 %
  • Dénivelé positive par kilomètre : 29,15 m
  • 5 raidillons rouges (+ de 10 %) : 113 m, 43 m, 83 m, 145 m, 151 m
  • 2 raidillons très rouges (+ de 15 %) : 113 m et 141 m
 Montées Distance Km Km au total en %
  Entre 30 et 55% 0
  Entre 15 et 30% 0.329
  Entre 10 et 15% 0.695
  Entre 5 et 10% 1.85
  Entre 1 et 5% 2.069
  Total 4.943
 Terrain plat
  Dénivelées de 1 % 1.347
 Descentes
  Entre 1 et 5% 2.69
  Entre 5 et 10% 1.567
  Entre 10 et 15% 0.935
  Entre 15 et 30% 0.116
  Entre 30 et 55% 0
  Total 5.308
 Total trace:  11.6

L’analyse complète de la trace est ici

La vidéo réalisée avec les photos :

Comment dire Bonne Saint Valentin dans pleins de langues

Oui, je sais, c’est indispensable mais voici comment dire « Bonne Saint Valentin » dans plein de langues.

Gelukkige ValentynsdagAfrikaans
Gezuar SHEN VALENTININAlbanais
Fröhlichen ValentinstagAllemand
መልካም የፍቅር ቀንAmharique
Happy Valentine dayAnglais
عيد الحب سعيدArabe
Շնորհավոր Վալենտինի օրArménien
Happy Valentine günAzéri
Zoriontsu Valentine egunaBasque
শুভ ভালোবাসা দিবসBengali
З Днём Святога ВалянцінаBiélorusse
မင်္ဂလာချစ်သူများနေ့ကBirman
Sretno valentinovoBosnien
Честит Свети ВалентинBulgare
Feliç dia de Sant ValentíCatalan
Odala Valentine TsikuChichewa
情人节快乐Chinois
සුභ වැලන්ටයින් දිනයCingalais
해피 발렌타인 데이Coréen
ghjornu Happy ValentineCorse
Ala bon sa bon Valentine jouCréole haïtien
Sretno ValentinovoCroate
Glædelig ValentinsdagDanois
Happy Valentine lathaÉcossais
Feliz día de San ValentínEspagnol
Feliĉa Sankta Valentín tagoEspéranto
Head valentinipäevaEstonien
Hyvää ystävänpäivääFinnois
Joyeuse saint ValentinFrançais
Happy Valentine dayFrison occidental
feliz día de San ValentínGalicien
Diwrnod Valentine HapusGallois
Გილოცავ ვალენტინობასGéorgien
Ευτυχισμένη ημέρα του Αγίου ΒαλεντίνουGrec moderne
હેપ્પી વેલેન્ટાઇન્સ દિવસGujarati
Happy Valentine ranaHaoussa
Hau’oli La AlohaHawaïen
יום אהבה שמחHébreu
हैप्पी वेलेंटाइन दिनHindi
Boldog Valentin napotHongrois
Obi ụtọ na Ɛpo ụbọchịIgbo
Selamat Hari Kasih SayangIndonésien
lá Valentine ShonaIrlandais
Gleðilegan ValentínusardagIslandais
Buon San ValentinoItalien
ハッピーバレンタインデーJaponais
dina Happy ValentineJavanais
ಪ್ರೇಮಿಗಳ ದಿನದ ಶುಭಾಶಯಗಳುKannada
Бақытты Валентин күніKazakh
ថ្ងៃសប្បាយរីករាយនៃក្តីស្រឡាញ់Khmer
Hahirwa Valentine munsiKinyarwanda
Happy Valentine күнүKirghiz
roj Happy ValentineKurde
ມື້ Happy ValentineLao
Felix Valentino DiesLatin
Priecīgu ValentīndienuLetton
Laimingos Valentino dienosLituanien
Happy Paralympics DagLuxembourgeois
Среќен Валентин денотMacédonien
Selamat Hari kekasihMalais
വാലന്റൈൻ ദിനംMalayalam
Happy Valentine ny androMalgache
jum Happy ValentineMaltais
Ka hari Valentine raMaori de Nouvelle-Zélande
खूप आनंद झाला दिवसMarathi
Happy Valentine ziMoldave
Аз жаргалтай Гэгээн Валентины өдөрMongol
Fijne ValentijnsdagNéerlandais
खुसी प्रणय दिनNépalais
God valentinsdagNorvégien
God valentinsdagNorvégien Bokmål
Happy Valentine ଦିନOriya
خۇشال Valentine كۈنىOuïghour
مبارک ہو ویلےنٹائن دنOurdou
Sevishganlar kuniOuzbek
خوشحال Valentine ورځPachto
ਧੰਨ ਵੈਲੇਨਟਾਈਨ ਦੇ ਦਿਨPendjabi
ولنتاین مبارکPersan
Happy Valentine dzieńPolonais
Feliz Dia dos namoradosPortugais
Happy Valentine ziRoumain
С Днем Святого ВалентинаRusse
Fiafia aso ValentineSamoan
Срећно ВалентиновоSerbe
Happy Valentine zuvaShona
خوش Valentine ڏينهنSindhi
Šťastného ValentínaSlovaque
Veselo valentinovoSlovène
maalin Happy ValentineSomali
Thabile Valentine letsatsiSotho du Sud
dinten senang ValentineSoundanais
Glad alla hjärtans dagSuédois
Furaha Valentine sikuSwahili
Рӯзи Хушо ВалентинTadjik
Maligayang Araw ng mga PusoTagalog
காதலர் நாள்Tamoul
Бәхетле Гашыйклар көнеTatar
Šťastný ValentýnTchèque
ప్రేమికలరోజు శుభాకాంక్షలుTélougou
สุขสันต์วันวาเลนไทน์Thaï
Mutlu sevgililer günüTurc
Bagtly Valentine günTurkmène
З Днем Святого ВалентинаUkrainien
Lễ tình nhân vui vẻVietnamien
Happy Valentine ngosukuXhosa
מזל וואַלענטינע טאָגYiddish
Dun Valentine ọjọYoruba
Happy Valentine sukuZoulou

Le covidico : l’ensemble des nouveaux mots du dictionnaire, liés au covid-19

Le covidico, c’est l’ensemble des nouveaux mots du dictionnaire 2021, à peine revu par mes soins

Airgasmer : Prendre une première bouffée d’air en enlevant son masque.

Attestarder : Remplir son attestation alors qu’on est déjà dans la rue.

S’autobuer : Quand les lunettes sont embuées à cause du masque.

Barrigeste : Plus court que « geste barrière ».

Biselle : Bise virtuelle.

Branchélasfouillis : Quand l’élastique du masque s’emmêle avec la branche des lunettes derrière l’oreille.

Cacoronaphonie : Flou des mesures et de leurs applications, du discours des experts.

Campagnovidé : Urbain privilégié qui a pu se confiner dans sa résidence secondaire.

Castexpliquer : Annoncer quelque chose à la nation et son contraire le lendemain.

Chlorostérie : Hystérie provoquée par les annonces des supposés bénéfices de la chloroquine.

Cobide : Quand un couple a pris du poids ensemble pendant le confinement.

Cobidité : Embonpoint simultané de plusieurs personnes vivant des situations de confinement.

Complausible : Désigne une théorie du complot à deux doigts d’être crédible (c’est-à-dire rare).

Confignorant(e) : Se dit de quelqu’un qui n’a pas suivi les plus récentes évolutions des règles sanitaires, et contrevient à ces dernières par ignorance.

Confiliberté : Possibilité de sortir de chez soit de 6 h à 18 h.

Confinage : Ménage fait pendant le confinement que tu n’aurais jamais pensé à faire autrement.

Confinier : Rejeter le confinement.

Confinitude : Attitude philosophique consistant à croire en la fin prochaine du confinement.

Confirando : Possibilité d’aller randonner mais pas loin de la maison, en petit groupe et avec l’obligation de rentrer à la maison avant 18 h 00

Confirécurrence : Caractère répétitif de certaines actions, d’un jour à l’autre.

Confissérie : Série que tu n’aurais pas regardée si tu n’avais pas été confiné.

Congrassement : Confinement un peu trop long.

Connardvirus : Un virus qui nous pourrit la vie.

Connarovirus : Epidémie d’incivilités apparues dans le sillon de la pandémie.

Conspiromane : Dans une théorie du complot, désigne celui qui allume l’incendie avant de tout regarder brûler.

Coroflipper : Avoir peur d’attraper le Covid et de le refiler à ses parents.

Coronadispute : Engueulade autour des aménagements du déconfinement.

Coronaphobie : Hostilité envers les personnes qui représentent des symptômes grippaux.

Coronavet : « Documentaire » contre le coronavirus.

Coroplotisme : Complotisme prenant spécifiquement pour thème la Covid-19.

Couffiné : Enfant né cette année.

Couvracron : Action pour le président d’imposer le couvre feu à la population et, en même temps, d’inviter du monde à l’Elysée.

Couvrepacron : Action pour le président d’imposer des repas à 6 personnes maxmimum et, en même temps, d’en inviter 10 à l’Elysée.

Covardise : Lâcheté de ceux qui étaient très courageux avec l’idée de la mort des autres, avant d’attraper le Covid.

Covibarbe : barbe que l’on laisse pousser par faineantise depuis le covid

Covidays : Les jours de 2020 (et plus si affinités).

Covid Fûté : Application pour déterminer les endroits où passer ses prochaines vacances loin du virus.

Co-vide : Sentiment de vide largement partagé pendant toute cette année.

Covidia : Corrida médiatique où de prétendus experts scientifiques s’affrontent pour la gloire au lieu d’oeuvrer pour le collectif.

Covidologie : Science qui avance à tâtons en jouant à la roulette russe.

Covidordures : Les auteurs d’incivilités ou d’escroqueries apparues dans le sillon de la pandémie.

Coviductible : Personne signalée plusieurs fois « cas contact » dans une même année.

Covied’chien : Colocation par temps de coronavirus.

Covigué(e) : Fatigué(e) par le Covid.

Covitif : Positif au Covid.

Déclastations : Déclarations officiellement et abusivement nommées « attestations ».

Déconfinasser : Jouer au plus malin avec les règles du confinement.

Déconfinis ou Déconfinauds : Individus jouant aux plus malins avec les règles du confinement.

Déconventionnement : Enterrement des promesses solennelles à la convention citoyenne sur le climat au prétexte d’une priorité à la relance économique après la pandémie.

Délivraison (n. com, féminin) : récupération d’un livre essentiel dans une librairie

Désaxperé(e) : Être désespéré et exaspéré en même temps.

Désespiré : Se dit d’un patient en détresse respiratoire sévère. Ex : « Son état est désespiré ».

Détestation : Aversion pour les attestations ou aversion pour les tests.

Dyscovie : Récit surréaliste décrivant un monde réel.

ÉgliZoomer : Suivre la messe de chez soi, sur son ordinateur.

Émasqualition : Action de retirer son masque.

Embinoclarade : Quand le port du masque conduit à l’embuage des lunettes et amène nécessairement à un pronoptiflairage. (voir pronoptiflairage).

S’ermitoufler : Se couper totalement du contexte angoissant en se réfugiant sous la couette.

Être covitif : Être positif à la Covid.

Exhimission : Quand on dévoile son anatomie en visioconférence pour faire rire les collègues, mine de rien.

Falcutatoire : Se dit facultatif mais devient obligatoire.

Se fenéstrer : Ne vouloir faire qu’un avec sa fenêtre pour se donner l’impression d’être à l’extérieur.

Franco de Port : Situation où l’on est dispensé de porter le masque.

Gelouser : Envier son prochain qui s’enduit les mains de gel alors qu’on est soi-même en rupture de stock.

Gestebarrierer quelqu’un : Repousser un individu qui tente la bise ou le serrage de main.

Grovid : Sentiment d’absence et/ou d’isolement lors d’une pandémie en cours. Il est conseillé d’être attentif si vous atteignez le dix-neuvième grovid.

Hydro-Alcooliques Anonymes : Quand tu as tendance à y aller un peu fort sur le gel.

Hydroalcoolisme : Tendance à s’enduire de gel hydroalcoolique plutôt que se laver les paluches.

Hydrogelure : Rougeurs sur les mains due à un usage important de gel hydroalcoolique.

Hydrogêne : Embarras face aux résultats décevants des études randomisées sur le traitement à base d’hydroxychloroquine.

Itératester : Ressaisir une attestation pour rester plus longtemps dehors.

Léthémasque : L’oubli du masque, un phénomène si embarrassant né en 2020… mais certainement aussi mortel dans les tranchées de 14-18.

Macronéconomie : Étude de la doctrine économique présidentielle.

Mascanrade : Cirque gouvernemental sur l’approvisionnement de masque pour sa population.

Mascarpogne : Tenir son masque à la main.

Mascourir : Dehors, revenir fissa à son domicile, à sa voiture, parce qu’on a oublié son masque.

Masquaclaque : Quand tu mets ton masque et que l’élastique est cassé.

Masquàras : Port du masque sous le nez.

Masquàterre : Masque abandonné au sol après usage.

Masque-media : Désinformation de masse.

Masquemnésie : Oublier systématiquement son masque lorsque l’on sort.

Masquenrade : Déni de la pénurie de masques chirurgicaux.

Masqu’harponner : Faire tout un fromage d’une drague réussie sous masque.

Masquident : Accident bête provoqué par la buée sur ses lunettes : « J’ai eu un masquident, je me suis mangé un coin de porte ».

Masquillage : Utiliser le masque pour cacher le visage qu’on ne maquille plus.

Masquotter : Porter son masque là où c’est nécessaire.

Mélancovid : Vague à l’âme après une nouvelle vague covidienne.

Pécunier : Ne pas assumer s’être rué sur le papier toilette dans les magasins.

Pécurler : Pousser un cri de rage devant un rayon de papier toilette totalement vide.

Pénuriz : Disparition éclair des denrées alimentaires à l’annonce d’un confinement probable.

Persona non gratin : Amis que l’on n’invite plus du fait de la crise sanitaire.

Picarbuser : Bourrer son congélateur de surgelés pour tenir le confinement.

Piqûrgent : Urgence de se faire vacciner.

Prolixemiquer : dans les médias, être toujours d’un avis contraire à celui de son interlocuteur afin de faire parler de soi.

Prophylaxisme : Abandonner l’application des gestes barrières parce qu’on pense que l’épidémie est derrière nous.

Pyajamalgamer : Ne faire plus qu’un avec son pyjama à force de faire des visioconférences sans le quitter.

Randonnade : Mettre ses chaussures de randonnée pour partir en promenade à 1km de chez soi.

Raz-le-nez : Ras le bol de celui qui porte son masque sous son appendice nasal.

Slowphistication : Processus visant à organiser l’administration du vaccin contre le Covid (français de France).

Skypéro : Réunion alcoolisée organisée en distanciel au moyen d’un programme de vidéo-conférence.

Slipcarade : Faire croire qu’on porte un vêtement sur le bas du corps lors d’une visioconférence alors qu’on est en réalité en sous-vêtements.

Solimasquer : Se rendre compte que l’on a conservé son masque alors que l’on est tout seul chez soi.

Surfinement : Action ou pratique physique d’enfermement collectif selon la ou les vagues du covid.

Téléachat : Visioconférence où l’on se fait voler la vedette par son chat.

Télédébrouille : Se débrouiller pour télétravailler, garder les enfants et préparer le repas en même temps.

Téléchômage : Travailler en télétravail alors que l’on est au chômage partiel.

Téléventiler : Brasser du vent en télétravail.

Tergicovider : Ne pas savoir ce qui est vrai, au jour le jour.

Testamende : Amende sanctionnant la rupture de quarantaine après un test positif au coronavirus.

Testaustère-zone : Centres de tests PCR, réputés inconfortables.

Toux-shamer : Regarder mal quelqu’un qui tousse en période de pandémie mondiale.

Troudebalmasqué : Individu qui porte le masque n’importe comment et le jette par terre après usage.

Trumper : Divulguer des fake news à des fins politiques.

Tutoubeur, Tutoubeuse : Celui ou celle qui fait des tutoriels sur Youtube.

Vaccinglinglin : Projection dans un avenir incertain lorsque la perspective d’un vaccin contre le coronavirus apparaissait encore très lointaine.

Vérancité : Qualité d’une information confirmée par O. Véran.

Zoom-Bah : Travail en visioconférence peu intéressant

Zoûter : Faire un zoom à l’heure du goûter.

04 – Pierrerue – RandoCool – L’eau de St Pierre – 13 février 2021 – 421e

04 – Pierrerue
RandoCool
L’eau de St Pierre
13 février 2021

Le déroulement :

Le petit groupe (contrainte covid oblige) se retrouve à la chapelle St Pierre du hameau St Pierre, à Pierrerue.
Bon, pour démarrer y’en a une qui râle car j’ai annoncé du soleil et que le temps est brumeux.
Bon, ok, nous on est dans la brume mais au-dessus, y’a bien le soleil, non ? J’ai donc raison, il fait soleil, au dessus de la brume.
Et puis d’abord, quand on se lance sur une randocool qui s’appelle « l’eau de St Pierre », on râle pas pour un peu d’humidité au départ, juste au départ …
Au début, nous suivons, sur du goudron,  les panneaux qui balisent la randonnée : Les Férailles, Fontanie, mais bientôt, hop, une piste qui nous mène vers Piboulet où nous attendent deux ânes dont l’un qui vient poser le temps de quelques photos..
Notre itinéraire doit être changé car des barrières électriques nous barrent le chemin prévu et marqué sur la carte IGN. Nous continuons vers Le Timon, Pavroux et récupérons le chemin prévu plus loin.
Nous nous engageons vers les Plaines et le Beveron ou devraient nous attendre 4 cascades.
Pour la première, bien que la pluie soit tombée la veille et durant la nuit … ben c’est à sec.
Nous nous engageons vers un aller-retour pour les 3 autres cascades du jour.
Pour la seconde,  bien que la pluie soit tombée la veille et durant la nuit … ben c’est à sec aussi.
Je frise la mutinerie dans le groupe car j’avais annoncé des cascades et qu’elles sont à sec alors que de l’eau y’en a puisque nous sommes dans la boue.
Sur le site de la troisième cascade, je suis sauvé, il y a de l’eau ! Et la quatrième est aussi en eau. Bon, ok, y’en a pas beaucoup, mais y’a de l’eau.
Mes compagnons de route menaçait de me jeter à l’eau s’il n’y en avait pas.
Fin de l’aller, nous reprenons le retour vers la première cascade et la fin de la randonnée et encore, ça râle derrière pour la boue.
Bon, ils voulaient de l’eau … ils ont de la boue mais c’est fait avec de l’eau la boue non ? Et quand on pense au prix que mettent certaines pour faire des bains de boue dans des instituts, je devrais au moins faire payer la représentante de la gente féminine de notre groupe ! Bon, on va trop rien dire car son sourire et sa gentillesse est sans doute le ciment de notre groupe.
Mais, bon, ils se sont engagée dans une randonnée « L’eau de St Pierre » quand même et ils râlent car y’a de la boue !
Nous montons, montons et sommes bientôt au sommet de la randonnée.
La redescente vers les Tourettes se fait tranquillement mais là, nous reprenons le goudron.
Nous décidons de changer notre itinéraire. Plutôt que de partir plein sud et remonter au nord vers le départ, nous voulons traverser les hameaux des Magnans et de Nevières pour quelques photos et dans l’espoir de trouver un endroit pour nous installer et pique-niquer.
Au hameau des Magnans nous comprenons vite que toutes les maisons ont été achetées (et peut-être restaurées) par le gîte. Tout est privé, rien pour que nous puissions nous installer pour le pique-nique.
Nous repartons vers Nevières mais pas d’espace pour nous et depuis les Tourettes, nous sommes avec du goudron, pas de coin pour nous.
Enfin, après la sortie des Tourettes, un espace ensoleillé nous tend les bras. On s’installe et on se restaure avant que mes compagnons de route ne décident de devenir cannibales sur moi faute de pouvoir attaquer le contenu de leurs sacs.
Après une longue pause, nous reprenons notre itinéraire vers St Pierre où nous nous détournons, un instant le temps de visiter un lavoir.
Nous reprenons à nouveau notre chemin et arrivons à la chapelle du départ où nous attendent nos voitures. Après quelques photos, et une longue pause, le groupe se décide à se séparer pour regagner nos domiciles respectifs.
Et tous les lecteurs ont bien notés que nulle part je ne précise qu’encore une fois une membre du groupe (mais je ne dis pas qui) a encore menacée de me mettre une fessée. Non, je ne le dis nulle part !

La carte :

Estimations :

  • Distance : 12 km
  • Altitude minimum : 404 m
  • Altitude maximum : 606 m
  • Dénivelé : 303
  • Géocaches : une posée !

Le géocaching :

Le géocaching est une activité de loisir pour laquelle, à partir de coordonnées et d’indices, il faut trouver des boites cachées. C’est une chasse au trésors des temps modernes.

Les photos :

La vidéo issue du montage des photos :

Un prix spécial de l’incompétence !

Avec un peu de recul, je tiens à accorder le prix spécial de l’incompétence à Agnès Buzin, alors ministre de la santé qui nous annonce :

 “Le risque d’importation de cas depuis Wuhan (Chine) est modéré. Il est maintenant pratiquement nul puisque la ville, vous le savez, est isolée”

« les risques de propagation du virus dans la population sont très faibles »

https://www.bfmtv.com/politique/coronavirus-en-france-les-risques-de-propagation-du-virus-dans-la-population-sont-tres-faibles-selon-agnes-buzyn_VN-202001240157.html

84 – Villars – RandoCool – Les Ocres de la Bruyère – 6 février 2021

84 – Villars
RandoCool
Les Ocres de la Bruyère
6 février 2021

Le déroulement :

Le petit groupe (règlementation oblige) se retrouve au parking des ocres sauf deux géocacheuses qui n’ont pas trouvées le départ à partir des coordonnées GPS (!)
Bon, on fait l’impasse sur les deux blondes et on démarre la randonnée sans elles.
On commence la grimpette vers le trou des américains, on laisse passer une vingtaine de vététistes et bientôt nous sommes sur la partie haute de la colline. Nous continuons à progresser et arrivons en haut des falaises.
Nous descendons dans le manèges des ocres avant d’aller faire un tour sur la zone d’extraction industrielles où des galeries, interdites d’accès sillonnent la colline à angle droit, la plus longue la transperçant de part en part sur 2 km. On reconnait très facilement cette galerie : à son approche, la température baisse et un souffle nous glace quand nous sommes pile en face.
Nous allons au lavoir des Viaux pour le pique-nique et tombons sur nos deux blondes.
Après le repas, nous remontons faire un tour sur la partie anciennement industrielle.
Nous attaquons la remontée sur la colline de la Bruyère et passons sur son versant sud. Nous suivons une piste jusqu’au hameau des Trecassats.
Après quelques centaines de mètre de goudron nous rejoignons les voitures et le rituel thé de fin de randonnée.

La carte :

Estimations :

  • Distance : 9,2 km
  • Altitude minimum : 312 m
  • Altitude maximum : 398 m
  • Dénivelé : 224
  • Géocaches : 2

Les photos :

La vidéo

13 – Aix en Provence – Visite – Boucle des fontaines, du patrimoine et de l’insolite – 1 février 2021 – 419e

13 – Aix en Provence
Visite
Boucle des fontaines, du patrimoine et de l’insolite
1 février 2021 – 419e

Une visite du centre ancien de la ville à la recherche des fontaines, du patrimoine historique, des cadrans solaires et de l’insolite.

 

Le programme :

Départ devant l’office du tourisme d’Aix en Provence pour suivre un itinéraire de ma conception pour partir à la découverte des fontaines, des cadrans solaires, du patrimoine historique et des sites insolites.

Le patrimoine de la ville est très riche et je redécouvre chaque fois de nouvelles choses.

 
 
Les Photos : 

04 – Oraison – RandoCool – Circuit géocaching – 30 janvier 2021 – 418e

04 – Oraison
RandoCool
Circuit géocaching
30 janvier 2021

Le déroulement :

Notre petit groupe se retrouve, non pas au parking proposé mais près de la maternelle.

Pour les photos, ce ne sera pas terrible car la lumière ne l’est pas, on a des nuages gris, …

Les restrictions imposent que nous ne soyons que 6 et nous respectons cette limitation pour partir à l’assaut de cette colline et de ses nombreuses caches.

Dans l’ensemble cette chasse à la boite nous a bien amusée. Les caches sont assez variées, juste ce qu’il faut à l’écart des sentiers. On a eu quand même de mauvaises surprises en découvrant certaines caches particulièrement petites au milieu de nulle part, où de bien plus grosses auraient pu être posées. Ce n’est pas tant la boite qui a gêné mais le logbook très, très petit et bizarrement dans la largeur et pas dans la longueur !
1 cm pour écrire son nom, c’est light, très light.

J’ai profité de notre sortie pour ressusciter une cache posée en 2014 par Biboux et qui vient compléter cette série mais en utilisant la technique du viser-rallier, c’est plus rare !

Sur la cache de Tarzan, ayant trouvé la boite très rapidement, j’ai vu que tous mes compagnons sont en train de chercher. Je ne dis rien, ostensiblement, je sors le journal de visite, je le signe, je sors l’un de mes blasons de ma poche, je le rajoute à la boite et je remets le tout en place pendant que les autres continuent leur recherche. J’attends encore un peu, pour le fun, et je fini pas leur dire que c’est trouvé, logué et replacé. Evidemment, je me fais engueuler. 😦

La bonne humeur règle dans le groupe, pour le plus grand plaisir de l’organisateur.

Sur la fin, la pluie vient nous rejoindre et nous fait échouer sur l’une des caches.

La Carte :

Notre randonnée

Estimations :

  • Distance : 10 km
  • Altitude minimum : 365 m
  • Altitude maximum : 543 m
  • Dénivelé : 29 dont 28 trouvées !

Le géocaching :

Le géocaching est une activité de loisir pour laquelle, à partir de coordonnées et d’indices, il faut trouver des boites cachées. C’est une chasse au trésors des temps modernes

Les photos (pas terrible à cause du temps) :

La vidéo montée avec les photos (pas plus terrible !) :

Vous souhaitez participer à une de mes sorties et faire du géocaching ?

Vous pouvez vous y inscrire gratuitement depuis le site : https://www.toutes-mes-sorties.com,
Mon nom de membre est YvesProvence
Toutes mes Sorties est un site internet où chacun peut gratuitement proposer une sortie et où chacun peut tout aussi gratuitement s’inscrire pour y participer.
Attention car en ce moment le nombre de places reste limité à 6 pour raison de crise sanitaire et de décret limitant tout sorties publiques à ce chiffre de 6 tout en permettant que les gens s’entassent dans les supermarchés avant qu’ils ne ferment tous les soirs à 18 h 00

Il a neigé !

Il a neigé toute la nuit.
Ce matin, je décide de faire un bonhomme de neige devant ma maison !

A 9 h, mon bonhomme de neige est terminé. Il a fière allure !

9h 05 : une féministe passe et me demande pourquoi je n’ai pas fait une bonne femme de neige !
Bon !
Je fais donc aussi
une bonne femme de neige !

9h 10 : la femme de ménage du voisin est scandalisée et me traite d’obsédé sexuel, parce que je lui ai fait
des seins trop volumineux !

9h 15 : au nom de la loi sur l’interdiction de fumer et la lutte contre le tabagisme, on me reproche d’avoir mis une pipe dans la bouche de mon bonhomme de neige.
C’est un très mauvais exemple pour les jeunes !

9h 20 : un couple gay me fait remarquer que j’aurais pu faire deux bonhommes de neige !

9h 25 : une végétarienne me reproche d’avoir utilisé une carotte pour faire le nez de mon bonhomme !
On ne gaspille pas la nourriture.
Et pourquoi des morceaux de charbon pour faire les yeux et les boutons, alors qu’il y a des gens qui n’ont pas les moyens de se chauffer !

9h 30 : deux lesbiennes du quartier me demandent pourquoi je n’ai pas fait deux bonnes femmes de neige !

9h 35 : on me traite de raciste parce que mon bonhomme et ma bonne femme sont blancs !

9h 40 : un gauchiste me reproche d’avoir mis un chapeau haut de forme sur la tête du bonhomme !
Le chapeau haut de forme est le symbole de l’aristocratie et du capitalisme !

9h 55 : un groupe de Gilets Jaunes veut que je lui mette un gilet jaune.
De peur qu’ils cassent tout, je cherche le gilet jaune dans ma voiture et le lui enfile.

• 10h 00 : une passante me fait gentiment remarquer que j’aurais pu faire don à Emmaüs du cache-nez en laine que j’ai mis au cou de ma bonne femme de neige. Il y a tant de personnes qui meurent de froid !

•11h 00 : les gendarmes de passage exigent que je prévoit de retirer mon bonhomme avant 18 h sous peine d’une amende de 135 € pour violation du couvre-feu et que j’enlève le balai des bras du bonhomme. Le manche du balai pourrait servir d’arme.

•11h 05 : Le ton monte sérieusement quand je leur réponds que le bonhomme restera autant que le temps le permettra car seuls les humains vivants sont sanctionnables qu’ils peuvent se mettre le manche du balai là où je pense !

11h 10 : les flics me menottent et me conduisent au commissariat !

11h 15 : une équipe de la télé BFM TV, alertée par je ne sais qui, filme toute la scène qui passe le soir aux infos régionales !
Je suis présenté comme un dangereux terroriste !

Vers 19h, le soir, on me relâche avec une convocation chez le juge dans 5 jours.
Tous les chiens du village ont pissé contre mon bonhomme et ma bonne femme de neige qui sont tout jaunes (comme les gilets).

La morale de cette histoire : il n’y en a pas. C’est le reflet du monde dans lequel nous vivons.
La prochaine fois qu’il neigera, je reste au lit !
FIN

Retour en haut ↑