83 – Artignosc – RandoCool – La Coste et les gorges du Verdon

83 – Artignosc – RandoCool
La Coste et les gorges du Verdon

Géocaching et waymarking

3 mars 2018

 

Le résumé :

Le petit groupe de randonneurs (nous ne sommes que cinq) démarre d’Artignosc avec une petite pluie qui va très bientôt cesser, bien avant les 10 h 00 prévues par la météo alors que les oiseaux de mauvaise augure la prévoyaient pour la journée.
Nous attaquons par nous diriger au sud pour aller sur la Coste (sans les crocodilles) où nous allons suivre la ligne de crête.
Nous attaquons alors la descente (oui la première et oui, Laurence, il y aura d’autres montées dans la journée, là, on est juste au sommet de la randonnée à l’antenne) et nous allons vers la Fontaine de L’Aumane mais comme le chante Jeanne Birkin, c’est la gadoue qui nous attend !
Les pieds deviennent lourd, très lourd mais on progresse et on passe la zone complètement détrempée au pied de la Coste.
A GR99, on part provisoirement sur la gauche espérant trouver la fontaine de L’Aumade que, comme David Vincent nous ne trouvâmes jamais.
On revient sur nos pas sur le GR99 et heureusement un garde chasse venu de nulle part, nous interpelle et nous remet sur le bon chemin car nous avons raté une bifurcation.
Nous progressons tranquillement jusqu’à Grand Prés où nous bifurquons sur la gauche pour gagner le moulin à eau de Vallefont blottit dans son écrin de verdure.

Ce moulin est le dernier site aménagé au XVIII siècles pour exploiter l’eau de la source des Rangs. Encore intacte, sa meule supérieure est toujours présente comme si le temps n’avait pas eu d’impact sur elle.

On reprend une montée (oui Laurence, une autre) pour gagner le belvédère ou la pause repas est prévue mais les deux stars de la randonnée, au Vallon Sous Ville prennent la pause devant un paparazzo pour quelques photos. Il est vrai que l’endroit, une vue plongeante sur un coude d’un bras du Verdon, mérite quelques clichés.
Arrivé au belvédère, bien qu’une table de pique-nique est à disposition, les randonneurs décident de prendre le repas en surplomb du Verdon pour profiter du spectacle de la rivière s’écoulant dans les gorges.
S’il est vrai que nous partîmes à cinq, nous nous vîmes une bonne centaine en arrivant au rhum. Non pas que des intrus ont débarqués ou que le doux breuvage nous fasse loucher mais un gros groupe d’oies sauvages (on les a reconnu aux cris) nous ont alors offert un ballet dans le ciel.
Nous longeons le Verdon, nous en approchant de temps à autre pour quelques photos et pour immortaliser les deux stars du groupe devant la crique du Vallon des Grignolets (oui, on voit bien le pont !)
A la sortie du Vallon, c’est le goudron qui se rappelle à notre bon souvenir et nous allons à présent marcher sur un sol plus régulier.
Aux Ribas, c’est une longue côte (oui Laurence, mais c’est la dernière) qui nous attend et je peine un peu avant d’arriver à la chapelle Saint Christophe.
Maintenant, c’est une ligne droite qui va nous ramener vers le centre d’Artignosc où nous décidons de faire le tour du vieux village pour quelques photos.
Après le rituel thé d’après randonnée le groupe se sépare les yeux brillant du bonheur d’une belle randonnée, ni trop chaude, ni trop froide avec juste un peu de pluie au départ mais on savait que cela ne durerait pas.

La carte :
Estimations :
  • Longueur : 12 km
  • Dénivelé cumulé : 291 m
  • Géocaches : 7

Les photos :


 

La trace à télécharger :

LogoGpsies

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :