Le Rocher Mistral (ou château de la Barben)

J’ai été invité à venir à l’attraction du Rocher Mistral située au château de la Barben.

Wikipedia nous apprend de la Barben

La Barben est une commune française, située dans le département des Bouches-du-Rhône en région Provence-Alpes-Côte d’Azur. Ses habitants sont appelés les Barbenais et les Barbenaises.

Ce même wikipedia nous apprend de son château

Le château de La Barben est un ancien château fort dont l’origine remonte au xie siècle, remanié aux xviie et xxe siècles, qui se dresse sur la commune française de La Barben dans le département des Bouches-du-Rhône, en région Provence-Alpes-Côte d’Azur.
Le château fait l’objet d’un classement au titre des monuments historiques par arrêté du 21 décembre 1984

[…]

Le projet de complexe touristique au château de la Barben divise. Les riverains réunis en association s’inquiètent de la démesure du projet « Rocher Mistral », qu’ils perçoivent comme une « exaltation de la “Provence blanche”, royaliste et catholique, dans une intention prosélytique évidente et revendiquée ». Le contenu des scénarios proposés aux visiteurs est également critiqué par plusieurs historiens, car ils présentent des faits historiquement incorrects. Les travaux donnent lieu à des contestations, notamment de la part de France nature environnement

Bon, très honnêtement si j’avait entendu une contestation sur l’attribution du jardin à Le Nôtre, je n’avais pas cherché à en savoir plus. Je sais maintenant que le jardin date de 1722 et que Le Nôtre est décédé en 1700. Visiblement, y’a bien un bug.

Lors de la visite, j’ai été surpris par plusieurs choses dont la billetterie, au fin fond du jardin, sur la gauche de l’arrivée, puis un contrôle des billets sur la droite de l’arrivée.

Lors de la visite, j’ai noté que l’on ne pouvait pas suivre l’ordre des reconstitutions.

J’ai quand même apprécié le type de l’attraction : au lieu de voir une image totalement figée, comme dans un musée, on évolue dans des couloirs, de salle en salle où des acteurs nous font revivre certains évènements. Si les tables, meubles … sont figés, ils en font un site vivant.

La partie dédiée à Forbin, nous permet de passer à l’intérieur d’une galère puis plus loin, à son extérieur en train d’être repeint.

Si ces deux parties, les premières théoriquement sont en immersion, plus loin, on passe à travers des ruines puis on assiste à des projections du type des carrières de lumières célèbres aux Baux de Provence mais dans une salle bien plus petite.

Plus loin, c’est un drone qui nous permet de visiter les lieux emblématiques de la Provence à la manière d’un oiseau.

Si je jardin, comme je l’ai noté à ce moment là ne pouvait être que très difficilement de Le Nôtre, décédé 22 ans plus tôt, il est du style de cet architecte des jardins.

En discutant avec une employée, j’ai appris que l’impossibilité de suivre les attractions dans l’ordre sont liés simplement à un manque d’effectif. Les employés doivent passer d’une attraction à l’autres, se changer, se reposer aussi.

Le lendemain de la visite, j’en apprends un peu plus sur ce site par le biais d’une série d’articles

J’ai lu ces articles et effectivement, mon enthousiasme est moins chaud.

J’ai lu aussi que ce n’est pas un coup d’essai du propriétaire qui semblerait vouloir faire des Puys-du-Fou régionaux.

La vraie question, derrière tout ça est « qu’aurait donc du faire ? » Laisser le château tomber en ruine ou accepter de le restaurer avec des modifications jugées aujourd’hui inacceptables ?

Combien de monuments historiques sont parvenu jusqu’à nous après avoir été remaniés, modifiés au cours de l’histoire ? Que seraient devenus tous ces monuments sans les remaniements qui ont certes défiguré, dénaturé le site en le comparant à son origine mais lui ont permit de traverser de nouvelles périodes et d’être toujours visibles aujourd’hui ?

Que devra-t-on dire dans 200 ans du château de la Barben ?

  • ici ce dressait un château dont on ne sait pas quand il a été construit, les plus vielles archives en faisant mention date d’autour de l’an mil et il semblait déjà construit à l’époque mais il est tombé en ruine depuis.

ou bien

  • Ici se dresse un château construit autour de l’an mil remanié plusieurs fois dont une fois au début du XXIe siècle

Chaque remaniement d’un site historique passé (remaniement que l’on trouve normal aujourd’hui), n’est-il pas déjà ce que fait son propriétaire actuel ? Il le transforme pour l’adapter et lui permettre de persister. Il l’ouvre au public pour autre chose que les seules journées du patrimoine.

Un remaniement ne permet-il pas de permettre à un site de continuer sa vie ?

Je ne suis pas historien, je n’ai aucune réponse aux questions que je pose mais j’ai quand même appréciée cette visite même si les costumes ne sont pas du bon siècle, si la partie Forbin n’a rien à faire là car le Forbin évoqué n’est pas de la branche qui occupa le château, même si les historiens doutent d’un quelconque incendie durant la révolte, …

Le château est le siège d’une attraction. Cette attraction a pour thème libre la Provence d’antan. Ce n’est qu’un thème libre et pas une reconstitution.

Je termine ce sujet en disant que pour financer une totale restauration, en l’état (mais restauration de quelle époque ? L’an Mil, le moyen âge, la révolution) cela aurait coûté la peau des fesses et je préfère que l’argent des impôts, déjà bien dispersé, serve à autre chose si on a un type qui veut bien mettre 30 millions d’euros dans la cagnotte en transformant le site et en créant une attraction.

Quelques photos commentées

Je suis ici dans une zone du château où est reconstituée l’intérieur d’une galère.
Le Nôtre, pas Le Nôtre … en tout cas, c’est pas le mien
Des projections sur les murs accompagnées d’une narration

13 – Aix en Provence – Visite – Boucle des fontaines, du patrimoine et de l’insolite – 4 mai 2021 – 432e

13 – Aix en Provence
Visite
Boucle des fontaines, du patrimoine et de l’insolite
4 mai 2021 – 432e

Une visite du centre ancien de la ville à la recherche des fontaines, du patrimoine historique, des cadrans solaires et de l’insolite.

 

Le programme :

Départ devant l’office du tourisme d’Aix en Provence pour suivre un itinéraire de ma conception pour partir à la découverte des fontaines, des cadrans solaires, du patrimoine historique et des sites insolites.

Le patrimoine de la ville est très riche et je redécouvre chaque fois de nouvelles choses.

 
 
Les Photos : 
 

13 – Aix en Provence – RandoCool – A la recherche du patrimoine – 5 avril 2021

13 – Aix en Provence
RandoCool
Un jeu à la recherche du patrimoine
5 avril 2021

Une visite ludique du centre ancien de la ville à la recherche des fontaines, du patrimoine historique, des cadrans solaires et de l’insolite.

Le programme :

Départ devant la statue de Paul Cézanne, près de l’office du tourisme d’Aix en Provence pour suivre un itinéraire de ma conception pour partir à la découverte des fontaines, des cadrans solaires, du patrimoine historique et des sites insolites.

Le patrimoine de la ville est très riche et je redécouvre chaque fois de nouvelles choses.

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est statbar.php

Le jeu

Chacun devra amener son stylo et je fournirai une feuille de jeu. A chaque étape, une question sera posée et chacun devra indiquer sa réponse sur la feuille. Il n’y a rien à gagner, juste pour visiter la ville ancienne et riche en patrimoine par un côté fun.

Les géocacheurs

Oui, c’est la virtuelle d’Aix en Provence dont je suis l’owner et que j’ouvre aux moldus de temps en temps.
(vous n’avez pas compris la phrase qui précède … alors vous êtes moldu(e) !) 

Les enfants

Ils sont les bienvenus s’ils sont capable de marcher durant 3 heures pour aller de fontaine en fontaine 

13 – Aix en Provence – Visite – Boucle des fontaines, du patrimoine et de l’insolite – 1 février 2021 – 419e

13 – Aix en Provence
Visite
Boucle des fontaines, du patrimoine et de l’insolite
1 février 2021 – 419e

Une visite du centre ancien de la ville à la recherche des fontaines, du patrimoine historique, des cadrans solaires et de l’insolite.

 

Le programme :

Départ devant l’office du tourisme d’Aix en Provence pour suivre un itinéraire de ma conception pour partir à la découverte des fontaines, des cadrans solaires, du patrimoine historique et des sites insolites.

Le patrimoine de la ville est très riche et je redécouvre chaque fois de nouvelles choses.

 
 
Les Photos : 

13 – Aix en Provence – RandoCool – Le plateau de l’Arbois – 31 décembre 2020 – 414e

13 – Aix en Provence

RandoCool

Le plateau de l’Arbois

31 décembre 2020

Blason du Tholonet

Le déroulement :

Nous n’étions que 2 pour cette randonnée. Nous sommes partis du parking du Parc Départemental de la Tour de l’Arbois (en bordure de la D650) par une piste qui bientôt se transforme en sentier puis … pas 1 échelle qui nous fait descendre puis 2 autres pour remonter et prendre un tunnel sous la voie du TGV.

Nous marchons un certain temps dans le lit d’une rivière à sec qui doit sans doute ne se remplir que lors des orages.

Au gré de notre parcours nous passons devant deux grandes fermes abandonnées et décidons de pique-niquer à proximité de la seconde.

Le reste de la randonnée est agréable malgré un temps assez gris. L’endroit est vraiment agréable avec des petites montés, descentes, vallonnements toujours différents, nombreuses traces de sangliers, …

Bientôt nous revenons vers la ligne TGV et le canal. Au passage, j’en profite pour photographier 2 bornes de nivellement du Canal de Provence et nous voila à nouveau au parking.

geocacheuse1

La carte :

geocacheur1

Estimations :

  • Longueur : 13 km
  • Dénivelé cumulé : 200 m
  • Géocaches : 23 !!!

Le géocaching

Le géocaching est un loisir qui consiste à utiliser la technique du géopositionnement par satellite (GPS) pour rechercher des « géocaches », dans divers endroits à travers le monde et mettre en valeur le patrimoine. C’est donc une chasse aux trésors des temps modernes … mais la récompense, c’est de trouver la boite et de visiter un site remarquable. Si certains participants ne connaissent pas ce jeu, ce n’est pas un problème. Ils seront briffés en route

Les Photos: (vu le temps, y’en a pas des masses)

13 – Le Tholonet – RandoCool – La Sainte Victoire – 28 décembre 2020 – 413e

13 – Le Tholonet

RandoCool

La Sainte Victoire

28 décembre 2020

Blason du Tholonet

Le déroulement :

Nous partirons du parking du Toscan pour gagner le GR2013. Nous passerons sous la crête du Marbres puis monterons en direction de Roques Hautes puis vers le barrage de Bimont mais bifurquerons avant pour redscendre vers Les Espinades, le GR et le parking.

Nous pique-niquerons quelque part en route.

Ce circuit est dédié au géocaching.

geocacheuse1

La carte :

geocacheur1

Estimations :

  • Longueur : 8 km
  • Dénivelé cumulé : 230 m
  • Géocaches : 28 !!!

Le géocaching

Le géocaching est un loisir qui consiste à utiliser la technique du géopositionnement par satellite (GPS) pour rechercher des « géocaches », dans divers endroits à travers le monde et mettre en valeur le patrimoine. C’est donc une chasse aux trésors des temps modernes … mais la récompense, c’est de trouver la boite et de visiter un site remarquable.

A lire :

  • On regarde attentivement l’itinéraire à suivre pour anticiper tous les incidents de parcours (y compris les invasions d’aliens) jusqu’au point de départ et POUR ÊTRE A L’HEURE AU RENDEZ-VOUS (le groupe ne poireautera pas une demi-heure pour attendre les retardataires vu le nombre d’irrespect de gens inscrits ne venant pas)
  • Je ne suis pas guide, ni accompagnateur professionnel, je ne représente pas une association, de ce fait je décline toute responsabilité lors de cette sortie en cas de blessure, chute, …
  • On pense à prendre de l’eau (1,5 l minimum), la tenue adaptée aux conditions de cette sortie, le sac de randonnée, le pique-nique, un verre, bonne humeur indispensable.
  • Appareil photo et jumelles conseillées

Attention :

  • Les chemins de randonnées n’étant pas pour moi des pistes de stade, mais un lieu de convivialité et de découverte de la nature, les haltes peuvent être nombreuses, surtout pour des photos et il est hors de question de « courir » pour arriver le plus vite possible à telle ou telle étape ou à l’arrivée.
  • Si certains pourraient trouver le rythme trop lent et auraient besoin d’aller un peu plus vite (par motivation sportive ou pour un autre rendez-vous, une autre sortie, …) que ne le feraient le guide ou l’ensemble du groupe, je reste persuadé qu’ils trouveront sans peine, sur d’autres sorties, des athlètes à leur niveau.
  • Plus par conviction que par un âge avancé, je préfère ne pas courir mais savourer mes sorties et les relations conviviales avec des compagnons de chemins, de pistes, de sentiers pittoresques.

Nos amis à 4 pattes pourront nous accompagner mais doivent rester sous la responsabilité exclusive de leur maître. 

13 – Aix en Provence – RandoCool – A la recherche du patrimoine – 24 décembre 2020 – 412e

13 – Aix en Provence

RandoCool

A la recherche du patrimoine

24 décembre 202020

Une visite du centre ancien de la ville à la recherche des fontaines, du patrimoine historique, des cadrans solaires et de l’insolite.

Le programme :

Départ devant l’office du tourisme d’Aix en Provence pour suivre un itinéraire de ma conception pour partir à la découverte des fontaines, des cadrans solaires, du patrimoine historique et des sites insolites.

Le patrimoine de la ville est très riche et je redécouvre chaque fois de nouvelles choses.

13 – Aix en Provence – RandoCool – A la recherche du patrimoine – 29 mai 2020 – 400e

13 – Aix en Provence

RandoCool

A la recherche du patrimoine

29 mai 2020

Ma 400e randonnée organisée

Une visite du centre ancien de la ville à la recherche des fontaines, du patrimoine historique, des cadrans solaires et de l’insolite.

Le programme :

Nous nous sommes retrouvés devant l’office du tourisme d’Aix en Provence pour suivre un itinéraire de ma conception pour partir à la découverte des fontaines, des cadrans solaires, du patrimoine historique et des sites insolites.

Le patrimoine de la ville est très riche et nous avons eu de très nombreuses pauses.

Mes photos : 

Accès aux massifs forestiers : règlementation et restrictions

Chaque année, pendant l’été, l’accès à certains massifs forestiers est réglementé en fonction des conditions météorologiques et du risque incendie. Balades, randonnées, mais aussi circulation et stationnement des véhicules sont limités ou interdits selon les arrêtés préfectoraux en vigueur dans chaque départements.

Les cartes d’accès aux massifs forestiers dans les départements
Alpes de Haute Provence : Accéder à la carte
Alpes Maritimes : Accéder à la carte
Bouches-du-Rhône : Accéder à la carte
Vaucluse : Accéder à la carte
Var : Accéder à la carte

Serveur vocal sur les conditions d’accès
Alpes-Maritimes : 04 89 96 43 43
Bouches-du-Rhône : 08 11 20 13 13
Vaucluse : 04 28 31 77 11
Var : 04 89 96 43 43

Pourquoi l’accès en forêt est-il réglementé ?
En période à risque, c’est à dire à partir de juin et quelquefois jusqu’en octobre, la présence dans les massifs de randonneurs et de promeneurs présente plusieurs difficultés en rapport avec la vulnérabilité des forêts méditerranéennes :

Par des pratiques à risques (fumer ou faire des feux de camp malgré  pourtant des interdits), ces personnes peuvent déclencher un incendie. Si ces mêmes personnes se sont déplacées au cœur des massifs, les départs de feu sont d’autant plus dangereux qu’ils se produisent loin de pistes et de routes facilitant la lutte et l’arrivée rapide des intervenant au plus près du départ de feu.

Ces usagers (à pied ou à vélo) peuvent se retrouver piégés par le feu et la rapidité du développement de l’incendie peut les empêcher d’atteindre des zones de replis et de sécurité.

Dans tous ces cas, l’inexpérience et la panique peuvent être à l’origine d’accidents graves. Avec un incendie en développement, la présence de ces personnes en forêt nécessiteraient une priorisation des missions de sauvetage et de secours qui pénaliserait d’autant la lutte active contre la propagation de l’incendie.

C’est donc pour ces raisons (et depuis plus de 20 ans), que des arrêtés préfectoraux portant sur l’accès en forêt réglementent l’accès et la présence dans les forêts. Pour informer des niveaux d’accès, les préfectures ont activé des pages dédiées sur leurs sites internet ainsi que des numéros spéciaux à consulter. En temps réel, ils indiquent le classement journalier de chaque massif répertorié. Ces informations sont accessibles et actualisées la veille pour le lendemain vers 18h.

Si les dispositifs peuvent pénaliser temporairement l’activité touristique, les autorités en charge de la réglementation dans chacun des départements  ont su appliquer des niveaux de fermeture des massifs en fonction du niveau de dangers incendie (5 classes de modéré à très exceptionnel). Ainsi, tous les massifs ne sont pas interdits sur toute la période estivale. En général, le niveau exceptionnel de risque incendie impose la fermeture du massif sur la totalité de la journée. Certains départements ne possède pas de réglementation.

Ce sont les autorités préfectorales et communales qui évaluent la prévision du danger en fonction des conditions locales du risque et de l’importance de la fréquentation touristique.

Mesures de sécurité
Anticipez vos sorties en forêt et consultez la météo
N’oubliez pas votre téléphone mobile
Prévenez votre entourage de votre itinéraire
Ne quittez jamais les chemins balisés

La réglementation ne s’applique pas aux agents de l’administration intégrés dans l’ordre d’opération feu de forêt ainsi qu’aux membres des comités communaux feux de forêt, revêtus des marques distinctives de leur fonction.

Tout contrevenant ne respectant pas ces règles est passible d’amende de 4ème classe et de poursuites pénales et, en cas d’incendie, d’une amende pouvant atteindre 3,750 euros (article R322.5 du code forestier).

Les campings et les installations de plein-air sont strictement réglementés dans la région méditerranéenne. Il est autorisé sur certains terrains, mais d’une façon générale interdit dans les forêts, sauf autorisation spéciale.

Le texte de cette réglementation est affiché en mairie et, dans certains départements, à l’entrée des massifs forestiers.

N’oubliez pas l’Application mobile prévention Incendie !
Disponible sur iOS et Android, l’application mobile vous permet de connaître en temps réel le niveau de risque incendie dans les massifs, de connaître votre position DFCI par géolocalisation, et de retrouver quelques rappels important pour alerter les secours.

Plus d’information ici

Conseils utiles avant de randonner dans le parc naturel régional du Verdon

Conseils utiles avant de randonner dans le parc naturel régional du Verdon

Cet article n’est pas de moi mais je trouve utile de le partager
https://bre.is/VAcy1WAGP

 

Campings et bivouac interdits
Samedi dernier au petit matin, les gendarmes de Castellane et les éco-gardes du parc ont réveillé 15 campeurs varois, qui avaient installé leur campement sauvage au lieu-dit Saint Maurin, sur la commune de Moustiers-Sainte-Marie. Ils ont été verbalisés et évacués.

Ce été, les contrôles sont renforcés indique le chef d’escadron Pons, commandant la compagnie de gendarmerie de Castellane, qui rappelle que début juin, 120 contrevenants avaient été verbalisés pour avoir emprunté des chemins interdits à la circulation des véhicules afin d’accéder à une rave party illicite.

Sous tente ou en caravane, il est donc interdit de camper sur les berges des lacs et dans les gorges, rappellent les éco-gardes du parc naturel régional du Verdon.

Tout contrevenant risque une amende de 135 €.

Feux et BBQ interdits
En cette période à haut risque pour les incendies, il est rappelé une évidence : les feux sont interdits.
« Dans les espaces naturels, n’allumez jamais de feu (cigarette, feu de camp) ou de barbecue » insistent les protecteurs du parc. »

L’amende encourue est de 135 € !

Vérifier la météo
« Au bord du Verdon, prenez garde aux brusques variations du niveau d’eau liées aux lâchers des barrages hydroélectriques et ne traversez pas la rivière. L’eau peut monter à tout instant ! » préviennent les éco-gardes du parc.

Magnifique avec ses eaux cristallines, le Verdon n’en reste pas moins une rivière dangereuse. « De nombreux siphons et mouvements d’eau sont présents tout au long du cours d’eau. Ne vous baignez pas, surveillez les enfants au bord de l’eau, notamment durant les pauses pique-niques ou bien durant le goûter ! » recommandent encore les éco-gardes sur le site du parc.

Ils recommandent aussi la plus grande prudence sur les lacs avec les embarcations gonflables.

Cet été, 24 éco-gardes et gardes régionaux forestiers sont mobilisés pour sensibiliser les visiteurs.

Attention aux chutes 
Chaque été, les randonneurs sont nombreux sur les sentiers. La beauté du paysage ne doit pas faire oublier de regarder au-dessus de sa tête.

« De nombreuses voies d’escalade surplombent des sentiers de randonnées très fréquentés : attention aux chutes de pierres et de matériels… » soulignent les éco-gardes.


Bon, après, pour les conseils utiles avant de randonner, j’ajoute de bien vérifier le contenu de son sac et d’avoir assez d’eau !

Retour en haut ↑