Google Nest mini2 & Ampoule Smart Home de Lidle

Google Nest mini2 & Ampoule Smart Home de Lidle

Bon, j’ai voulu passer à l’ère moderne en voyant à Lidl une ampoule led à commande vocale.

Sur le côté, je vois qu’elle est compatible avec « Hey Google » et ça tombe bien, j’ai une Nest Mini2 gagnée il a plus d’un an à un jeu organisé par mon entreprise et si tout est vraiment compatible, je devrait utiliser Google pour commander mon ampoule.

J’installe l’ampoule, j’essaie de connecter les deux mais rien. Impossible.

Je retourne chez Lidl et j’achète la passerelle domotique qui va bien

J’installe la passerelle. Je la configure mais nulle part il n’y a mention d’une utilisation par commande vocale.

Je crée l’association entre mon application « Home » de Google et l’application « Lidl Home » et je peux enfin, avec Google, demander vocalement à la lampe de s’allumer ou de s’éteindre.

Bon, je vais être honnête, les doc ne m’ont servies à rien. Elles m’ont semblées nulles à chier (et je reste poli) J’ai dû mettre deux bonnes heures et trois crises de nerf pour arriver à mon but avec un smartphone d’un côté et ma tablette de l’autre car si cela utilise la technologie Wifi, aucun des 3 appareils (ampoule, routeur Lidl et Nest Mini) n’est utilisable depuis une application PC.

On ne retiendra que l’essentiel : je peux demander à voix haute l’allumage ou l’extinction de la lampe !

Maintenant, si j’achète encore des objets connectés de Lidl, l’association existe et la Nest de Google devrait les voir pour les commander vocalement.

Géolocaliser une photo

Depuis des années j’utilisait Geosetter pour geolocaliser, commenter, tagger les photos sans aucun problème mais là, il ne veut plus sauvegarder !

J’ai pas mal galéré mais j’ai trouvé comment gérer l’indispensable, la géolocalisation depuis un fichier GPX.

Il faut d’abord télécharger le fichier Exiftool

Il faut ensuite décompresser le fichier et le renommer sans le (-k)

Il faut ensuite créer un répertoire, pour moi c’est d:\tag

Il faut copier le fichier exiftool.exe dans le répertoire d:\tag

Il faut copier les photos dans le répertoire d:\tag

Il faut renommer le fichier GPX en sansnom.gpx et le placer dans ce répertoire.

J’ai créé un fichier bat

—-

exiftool -F -m « -mwg:City=Corbieres » « -mwg:Country=France » « -mwg:State=Provence Alpes Cote d’Azur » « -mwg:Location=04 – Lurs – Bouissiere, Cairn et Trou du Loup » « D:\tag » -overwrite_original

pause

exiftool -F -m « -mwg:copyright=Yves Provence » « D:\tag » -overwrite_original

pause

exiftool -F -m « -mwg:Creator=Yves Provence » « D:\tag » -overwrite_original

pause

exiftool -geotag d:\lurs\Sansnom.gpx d:\tag -f -m -overwrite_original

—-

Il faut à chaque fois modifier les différentes options pour adapter à la randonnée

Toutes les photos sont alors renseignées avec les géolocalisations et quelques infos !

Pour l’utilisation de ce fichier de commandes, j’ai pas mal galéré car il existe de très (trop) nombreuses options et tout n’est pas clair du tout.

J’ai été aidé par l’auteur de ce site : https://orchisere.pagesperso-orange.fr/logiciels/html/exiftool.htm

Merci à Michel pour son aide !

Y’a un informaticien dans le coin ?

Si y’a un ingénieur informaticien dans le coin, ça m’arrangerait.

J’ai un problème avec mon imprimante. Elle imprime plus et c’est un nouveau modèle que je connais pas. Elle est presque neuve, elle devrait marcher non ?

J’ai vérifié, elle est branchée, le câble réseau est bien mis (sa lumière clignote), y’a du papier, une ramette pleine.

Alors ?

Envoyer des SMS avec un PC

Aujourd’hui, c’est un grand jour !

Grace à un récent outil de mise à jour, mon PC du boulot est ENFIN passé sur une version récente de Windows 10 alors qu’il était bloqué sur la version 1709.
L’une des applications qui m’intéressait le plus était l’application Votre Téléphone qui permet, depuis mon PC, d’accéder à mes SMS du smartphone et d’en taper avec un VRAI clavier !
Evidemment, dès que j’ai un peu de temps, je teste et évidemment, l’application foire lamentablement : Je lance Votre téléphone qui me dit qu’une mise à jour est dispo, je la télécharge, je vois que la mise à jour a été faite, je relance et …Votre téléphone me dit qu’une mise à jour est disponible.
A la 5eme fois (je suis très joueur !), je lis les avis assez pertinents de ceux qui ont vainement essayés avant moi et je vois que je ne suis pas le seul
Un autre avis m’interpelle :
Je cherche un peu sur internet et je vois, je vois, je vois qu’il me faut juste aller sur « Messages » sur mon smartphone (l’appli officielle pour échanger des SMS), d’appuyer sur les 3 points du menu et de sélectionner « Messages pour le web », sur mon PC d’aller
https://messages.google.com/web
Un QR code apparaît sur le navigateur du PC
Avec le téléphone je scanne le QR code qui apparaît sur le navigateur.
Je peux accéder à mes sms depuis mon PC et en envoyer avec un vrai clavier !
J’avais pas besoin d’attendre la dernière mise à jour de Microsoft !
Merci à Microsoft de nous faire aimer Google !

Les hébergeurs de sites internet

L’excellent site internet https://korben.info/ dresse la liste des divers hébergeurs de sites internet.

Bien sûr, je ne souhaite pas le concurrencer mais je souhaite pouvoir garder une copie de l’info que je modifie pour virer les offres qui ne me semblent pas répondre à ce qui serait mon besoin.

  • 000Webhost – PHP, MySQL, cPanel, pas de publicité, 1 GB d’espace disque, 10 GB de bande passante et la possibilité d’avoir un sous domaine gratuit.
  • Zeit – Propose du déploiement serverless gratuit. 100 GB de BP, 100 GB de stockage.
  • x10Hosting – cPanel, FTP, email, PHP et des scripts d’installation automatique pour plus de 200 CMS. Y’a de quoi faire.
  • Hostinger – Propose un hébergement gratuit de 10 GB SSD, une base MySQL et 100 MB de bande passante. et si vous prenez un hébergement payant, le nom de domaine est offert.
  • LWS – 2 GB d’hébergement, WordPress, Joomla
  • Byet Host – Espace disque illimité, MySQL, PHP, SSL et pas de pub.
  • Freewebhostingarea – Apache, PHP, MySQL et 1,5 GB de stockage + la possibilité de faire des backups automatiques. Le site fait un peu peur, mais il existe depuis 2005 et propose de l’hébergement gratuit ainsi que des adresses avec des sous-domaines (Ou vous pouvez utiliser votre propre nom de domaine).
  • AlwaysData – En mode PaaS pour du contenu léger.
  • Free – L’hébergement gratuit historique de Free.
  • Atspace – 1 base, 1 GB d’espace disque, bande passante illimitée, 1 boite mail et pas de pub.
  • WebFreeHosting – 1 GB d’espace disque, 5 GB de transfert, PHP, MySQL pour 0 euro.
  • OVH – Trafic 1 GB/mois, 10 Mo d’espace disque, 1 compte mail et PHP
  • Award Space – Jusqu’à 4 sites web, la possibilité de mettre un CMS (WordPress / Joomla), et pas de pubs.
  • 5gbFree – 5 GB d’espace, 20 GB de bande passante, 3 bases MySQL.
  • PlanetHoster – 750 MB d’espace disque, 2 sous-domaines, 2 emails, 2 comptes FTP, 2 bases MySQL, PHP, SSL, scripts d’install pour CMS.
  • 11VM – Bande passante illimitée et différentes offres.
  • 50Webs – 500 MB d’espace disque, 10 GB de trafic, pas de pub et une centaine d’emails
  • Umbreon Network – 250 MB de stockage, 2,5 GB de bande passante, PHP et MySQL.
  • TuxFamily – Hébergement gratuit avec PHP.
  • Toile Libre – 1 Go d’espace, FTP et PHP
  • Nexgate – PHP, MySQL, FTP, SSL, Email et de 50 à 500 Mo d’espace disque.
  • Free Hostia – 5 domaines, 250 MB d’espace disque, 6GB de trafic par mois, 3 comptes mails, base MySQL de 10 MB.
  • Craym – 250 MB, 10 GB de bande passante, PHP, MySQL, backup.

Le site Chatons.org recense des services gratuits de messagerie, partage de fichiers, outils de travail collaboratif, raccourcisseurs d’URL…etc.

Ajouter des informations dans l’exif d’une série de photos

1 – C’est quoi l’exif d’une photo ?

Ce sont des informations qui accompagnent chaque photo. Chaque fois que quelqu’un prend une photo, l’appareil inscrit des informations telles que la marque et le modèle de l’appareil, la focale, le « mode » de prise de vue, …

Ces informations ne sont pas visibles directement mais depuis l’explorateur de fichiers, quand on fait un clic droit sur une photo puis « Propriétés », puis « détail », on peut voir ces informations

  • Titre
  • Objet
  • Notation
  • Mots clés

2 – Pourquoi ajouter des informations dans l’exif ?

Pour marquer cette photos avec ses commentaires ou pour la géolocaliser (dire où elle a été prise), indiquer son sujet, son auteur, y associer un site internet, …

3 – Avec quoi peut-on faire ça ?

Il y a plein d’outils mais je conseille Geosetter. Pourquoi ? D’abord, il est gratuit, ensuite il est simple d’utilisation et enfin, il est très, très complet.

Pour le télécharger : http://www.commentcamarche.net/download/telecharger-34082991-geosetter

4 – Comment géolocaliser automatiquement ses photos ?

Si vous avez un GPS de randonnée ou que votre smartphone/iPhone permet d’enregistrer vos déplacement dans un fichier GPX, vous devez vous assurer que votre appareil photo est précisément à l’heure de votre GPS/smartphone/iPhone avant de commencer à prendre les photos.

Durant toute votre randonnée, visite de ville, … vous laisser votre enregistreur faire son travail en le gardant sur vous pendant que vous prenez toutes vos photos.

De retour à la maison, vous enregistrez toutes vos photos dans un répertoire sur votre PC et vous sauvegardez la trace GPS dans ce même répertoire. (au besoin, vous faites aussi une sauvegarde de vos photos ailleurs puisque vous allez les modifier).

Vous lancez installez et lancez Geosetter (normalement, il reconnaît la langue française du PC et s’installe en français et vous attendez 1 mn environ. Geosetter s’appuie sur des bibliothèques exiftools qui se mettent à jour. Au bout d’une minute, soit il a vu qu’il a besoin de mettre ses bibliothèques à jour et il vous propose de le faire automatiquement (et vous l’acceptez, ça ne prend que 15 à 30 secondes !) soit il est à jour et ne demande rien.

Vous allez dans le répertoire de vos photos avec la barre de navigation, en haut de l’écran

Vous avez maintenant toutes vos photos en mode vignettes sur la partie gauche de l’écran et une carte à droite.

Vous sélectionnez toutes vos photos puis « ImagesSynchroniser avec un fichier de données GPS« 

Vous définissez l’écran de cette manière (sauf bien sûr « date et l’heure de l’appareil photo !!!) :

Geosetter-Synchroniser

Et vous validez !

Maintenant, très rapidement, Geosetter va aller lire le fichier GPS en regardant à quel moment a été prise chaque photo. Pour chacune, il va voir où vous étiez et inscrire dans l’exif la longitude, la latitude et l’altitude de chacune.

Vous sélectionnez toutes les photos puis allez dans « ImageÉditez les métadonnées« 

Sur l’onglet « Emplacement« , vous constatez que les informations sont bien enregistrées et vous cliquez sur le bouton « Tout récupérer depuis le web« . Geosetter va alors interroger une base de données et pour chaque photo, il va vous proposer une localisation. Si plusieurs photos ont été prises à des endroits très proches, il va appliquer pour chacune cette localisation.

Une fois cette information inscrite sur chaque fiche, vous pouvez vérifier chacune (en bas de la fenêtre avec les boutons comportant des flèches) puis validez en cliquant sur « OK« 

Passez directement au point 6 de cet article.

5 – Comment géolocaliser manuellement ses photos

Vous n’avez pas de méthode d’enregistrement de vos déplacement mais ce n’est pas très grave, ce sera simplement moins précis.

De retour à la maison, vous enregistrez toutes vos photos dans un répertoire sur votre PC. (au besoin, vous faites aussi une sauvegarde de vos photos ailleurs puisque vous allez les modifier).

Vous lancez installez et lancez Geosetter (normalement, il reconnaît la langue française du PC et s’installe en français et vous attendez 1 mn environ. Geosetter s’appuie sur des bibliothèques exiftools qui se mettent à jour. Au bout d’une minute, soit il a vu qu’il a besoin de mettre ses bibliothèques à jour et il vous propose de le faire automatiquement (et vous l’acceptez, ça ne prend que 15 à 30 secondes !) soit il est à jour et ne demande rien.

Vous allez dans le répertoire de vos photos avec la barre de navigation, en haut de l’écran

Vous avez maintenant toutes vos photos en mode vignettes sur la partie gauche de l’écran et une carte à droite.

Vous sélectionnez toutes les photos puis allez dans « ImageÉditez les métadonnées« 

Vous allez sur l’onglet « Emplacement« 

Pour la première photo uniquement, vous renseignez les informations des zones 

  • Code pays
  • Pays
  • État / Région
  • Ville
  • Lieu

Vous cliquez sur le bouton « Sélectionnez les valeurs pour toutes les images sélectionnées » (en bas de la fenêtre) puis vous vous assurez que les champs modifiées soient bien sélectionnés et vous validez par « OK »  (deux fois !!!)

6 – Les autres informations à ajouter dans l’exif

Vous sélectionnez toutes les photos (si ce n’est pas déjà fait) et à nouveau « ImagesEditer les métadonnées« .

Vous allez aller dans l’onglet « Source/Description » et vous allez renseigner les premiers champs de la première photo … mais deux sont inutiles : le champs « Titre » et le champs « Instructions spéciales » car aucun programme ne les utilisent !

Aucune champs n’est obligatoire et ne seront ajoutés dans l’exif de la photo que les champs renseignés

Bien souvent pour Créateur, Auteur des libellés, Crédit et Copyright … on met la même chose !

Je vous conseille d’utiliser le champs « Nom du sujet : » pour indiquer le nom de l’album (ou série de photos). Par exemple : « Randonnée sur la Sainte-Victoire » ou « Anniversaire de Marie », …

Ne renseignez pas encore d’infos dans le champs « Intitulé« .

Une fois, pour cette première photo toutes les informations renseignées, cliquez sur le bouton « Sélectionner les valeurs pour toutes les images sélectionnées« .

Assurez-vous que seuls les champs de la zone « Source / Description » soient cochés et décochez tous les autres !!!

Validez par « OK » (une seule fois !!!)

Je vous conseille maintenant d’utiliser le champs « Intitulé » pour le titre de la photo, ce qu’elle représente : exemple, « la Sainte Victoire vue depuis le parking », « Marie, Pierre, Jean et Paul », bref ce que l’on voit.

Passez à la photo suivante (bouton de déplacement en bas de la fenêtre) et renseignez ce champs « Intitulé« , …. et faites toutes les photos.

Vous pouvez maintenant valider encore une fois en cliquant sur le bouton « OK« 

Toutes les informations sont à présent renseignées … mais rien n’est encore enregistré.

Vous allez maintenant sélectionner « ImagesEnregistrer les modifications » … et attendre.

Sur la fin, il est possible que vous ayez deux erreurs mais ce n’est pas grave, le travail est quand même fait correctement.

Vous pouvez quitter l’application.

7 – Utilisez l’Exif de vos photos 

Depuis Facebook, quand vous allez créer un album et y importer vos photos, les champs vont se remplir automatiquement avec le nom de l’album et le sujet de la photo. Sur la gauche, la localisation (ville) va se renseigner toute seule. 

Vous auriez pu ajouter d’autres informations, corriger une erreur d’heure sur l’appareil, … mais c’est en regardant de plus près que vous apprendrez à mieux utiliser ce logiciel en fonctions de vos besoins.

HostedNetworkStarter – Créer un spot wifi temporaire

Tu as du monde à la maison et tu veux bien qu’ils utilisent ton accès internet en wifi mais sans leur donner la clé de ta box de quelques façons que ce soit ?

HostedNetworkStarter est un outil pour Windows de Nirsoft qui permet de créer facilement un hotspot wifi à l’aide de votre adaptateur réseau sans fil et en utilisant la connexion internet de votre fournisseur d’accès.

Ainsi tout dispositif (PC, tablette, smartphone, appareil photo, etc.) peut utiliser ton wifi sans que tu ne leur donnes la clé de ta box.

hostednetworkstarter[1]

Depuis ton PC qui doit quand même être connecté à ta box et disposer d’une carte wifi :
* télécharger et décompresser le programme (http://www.nirsoft.net/utils/wifi_hotspot_starter.html)
* télécharger et décompresser le fichier de langue français (en bas de la page du logiciel) dans le même répertoire que le programme 
* exécuter le programme
* donner un nom au wifi à créer
* donner un mot de passe

=> ça marche. L’invité n’a plus qu’à se connecter sur le Wifi généré par ton PC via sa carte réseau wifi. Dès que tu arrêtes le programme, c’est fini.

Pendant toute la durée de fonctionnement, tu as les infos sur les appareils connectés.

Nikon Coolpix L.27

      J’ai la haine !!!       

Je viens de faire une superbe rando dans les ocres. De superbes couleurs, de belles photos … mais mon appareil photo, quand il est à court d’énergie s’éteint. Quand je change les piles, il supprime toutes les photos déjà enregistrées, toutes !!!
C’est la seconde fois qu’il me supprime toutes les photos et qu’en plus il réécrit sur les secteur déjà écrits. Impossible de récupérer grand chose avec RECURVA.
Cet appareil de merde est un Nikon Coolpix L.27 acheté en décembre 2015 (il a 4 mois !).
La carte mémoire venait de mon ancien appareil. Comme l’appareil était récent, c’est elle que j’ai mis en cause la première fois.
Je l’ai changé par une PNY 16 Go Classe 10 … et c’est avec cette carte, achetée en mars 2016 qu’il vient de récidiver.
Je viens de contacter ce support. On va voir leur réaction.


Nikon s’en fou …
C’est la faute à la carte ! Le fait de leur expliquer que c’est la seconde fois que ça arrive avec deux cartes différentes … c’est la faute à la carte.

Je n’achèterai plus de matériel NIKON puisque leur matériel n’est pas adapté aux cartes en vente dans les supermarchés.

Les seules cartes utilisables sont celles-ci :

COOLPIX L27
Make Model GB
SanDisk 2 41 81 161 321 642 1282
Lexar 41 81 161 321 642 1282
Toshiba 2 41 81 161 321 642
Panasonic 2 41 81 161 321 642

Celle que j’utilisai avec le Nikon Coolpix L25 et qui n’a jamais eu de problème n’est pas compatible avec le Nikon Coolpix L27 car … c’est la faute à la carte.

Calculette Indispensable

Alors la … respect !!

Je suis tombé sur le summum du summum …

Une calculette à télécharger.

Et alors ?

Et ben … c’est une calculette … en chiffres romains !!!

Bon, ça ne fonctionne que sous MAC mais fallait y penser !

CEratiocinatorLQ[1]

Retour en haut ↑